Du bio, du bon… du beau

Article paru dans l’Est Républicain le 3 septembre – Rubrique Sortir – Photo P. L.
Un week-end à passer au vert les 8 et 9 septembre dans la cité comtoise de caractère pour découvrir des producteurs bios des artisans et des artistes animés d’une même volonté : préserver l’environnement.

Ce rendez-vous né il y a quinze ans dans le village de Villafans a fait un détour par Lure avant de prendre ses marques à Faucogney-et-la-Mer. « Le cadre à la fois champêtre et l’aspect patrimonial de la commune nous ont plu. Cela nous permet de toucher à la fois des Vosgiens, Alsaciens et des personnes de l’Aire urbaine. Et même des Suisses qui ne sont pas en résidence secondaire… », souligne Christiane Zolger, présidente de l’association Terres (Tremplin pour une économie rurale responsable de l’environnement et solidaire), organisatrice des Bio’Jours.

« Manger local… »
L’ambition de Terres est intacte : contribuer au développement de l’économie rurale locale en regroupant les acteurs qui œuvrent dans le domaine de l’agriculture biologique, la préservation de l’environnement et du patrimoine, la solidarité… Le succès aidant (4 000 visiteurs lors de la dernière édition), les exposants seront plus nombreux cette année.
Autour des producteurs et des artisans, le village associatif avec quarante intervenants dans le domaine de l’environnement, les droits humains et le lien social. On pourra tester des vélos électriques, bénéficier de précieux conseils en matière d’habitat et d’énergie.
En amont des Bio’Jours, l’association a répondu à l’appel d’offres du Parc naturel des Ballons des Vosges et a travaillé avec le collège de Faucogney autour du thème : « Manger local, c’est idéal ». Fruit de cette collaboration : un répertoire du manger bio et local 30 km à la ronde autour de Faucogney avec des adresses en Haute-Saône mais aussi dans les Vosges et en Alsace. Pendant la foire, des ateliers de fabrication de goûters bios seront proposés. Pour le menu, les repas seront élaborés à partir de légumes d’une ferme maraîchère de la Damotte, de La Bruyère.
Au programme également : balades botaniques, découverte du patrimoine, ferme pédagogique…

Patricia LOUIS
Source : https://c.estrepublicain.fr/edition-de-vesoul-haute-saone/2018/09/03/du-bio-du-bon-du-beau#0_1

 

Dans les pas de Jack, le haricot magique

Article de l’Est Républicain LE 06/04/2018 À 05:00

FAUCOGNEY
Contes autour des légumes, plantation de haricots et rencontre autour d’une écologie du quotidien : la foire des Bio Jours sème dans les écoles autour des interventions de Christiane Zolger.

ER - 6.04.18 - interventions écoles

Les ateliers des Bio Jours, l’éco-foire de Faucogney, se décentralisent dans les écoles de la commune autour du concept « Manger bio et local, c’est l’idéal ».

Mardi, c’est Christiane Zolger en personne, l’organisatrice de la foire pour l’association Terres, qui a fait passer le message auprès des CP et CE1 de l’école élémentaire de la commune. Quelques élèves de sixième du collège voisin étaient aussi de la partie dans le cadre des échanges entre les deux pôles.

Hélène Vinçonneau, l’enseignante du primaire, travaille depuis quelque temps avec ses cours préparatoires et élémentaires autour des légumes et de l’alimentation. « Les enfants ont déjà écouté des contes populaires dont le fameux Jack et le haricot magique. »

Autour d’une lecture, c’est une histoire de pomme qui permet aux enfants de détailler la vie et la croissance des fruits. On parle des pépins et de leur rôle… Et d’écouter la chanson « Tous les légumes ». « On parle aussi à cette occasion d’acidité de la pomme, en marge de la leçon sur les cinq sens. »

Travaux de jardinage

Mardi matin, le groupe est entré dans le vif du sujet en plantant des haricots grimpants dans de petits pots de repiquage. « Les enfants les ramèneront à la maison le temps des vacances et ils les soigneront chez eux. » Dans la pièce d’à-côté, Christiane Zolger officie autour de lectures là aussi. Mais c’est pour sensibiliser les enfants à une écologie du quotidien que la présidente de « Tremplin pour une économie rurale responsable de l’environnement et solidaire » (Terres) intervient. On parle aussi produits toxiques et leurs méfaits dans l’alimentation, pollution de l’air et les effets sur les maladies de l’homme comme l’asthme… Pour Mathéo, élève du CE1, c’est le pétrole dans la mer qui fait mourir les poissons. Nathan, Enzo, Jade, Quentin ou Lilian écoutent Magali qui s’inquiète de la disparition des abeilles et de nos oiseaux communs. « Si les abeilles disparaissent, elles ne polliniseront pas les fleurs et on n’aura plus de fruits. » Pour Christiane Zolger, ces exemples sont importants pour que les jeunes générations puissent prendre conscience « du risque à ne rien faire ». Pour ces « petits écolos », l’avenir n’est cependant pas perdu. En seconde partie de journée, les enfants, accompagnés de Christiane Zolger, ont visité la ferme de Myriam et Daniel Bösiger à la Damotte, hameau de La Bruyère. Et d’y récoler salades et radis… bio cela va de soi.

« Il faut que les enfants comprennent qu’ils sont eux aussi des acteurs de la protection de la terre en recyclant par exemple leurs déchets, les feuilles de papier ou les stylos à l’école. » Christiane Zolger

Article de Alain ROY

 

Devenez mécène des Bio’Jours 2018

Les Bio’Jours en Franche-Comté sont organisés par une équipe de bénévoles.

Pour garantir l’accès gratuit de la foire au public, ainsi que des tarifs abordables pour les exposants locaux (producteurs, transformateurs, artisans, associations), nous sommes toujours à la recherche de mécènes.

Nous proposons donc à des entreprises privées partageant nos valeurs de soutenir la foire. L’organisation est aussi financée par des subventions publiques (voir page partenaires).

Soutenez la foire éco-bio Les Bio’Jours et contribuez au développement de l’économie rurale et locale de votre territoire.

Avec une participation de 200 euros, vous disposerez de :

  • Votre logo sur le site de la foire (page partenaires) et sur la page Facebook,
  • Votre carte de visite autour du visuel de la manifestation sur l’Est Républicain (74*38 mm).

Avec une participation de 300 euros, vous disposerez de :

  • Un encart publicitaire en dernière page du programme (3000 exemplaires),
  • Votre logo sur le site de la foire (page partenaires) et sur la page Facebook,
  • Votre carte de visite autour du visuel de la manifestation sur l’Est Républicain (74*38 mm).

Avec une participation de 500 euros, vous disposerez de :

  • Un encart publicitaire en dernière page du programme (3000 exemplaires),
  • Votre logo sur le site de la foire (page partenaires) et sur la page Facebook,
  • Votre carte de visite autour du visuel de la manifestation sur l’Est Républicain (148*38 mm),
  • Un double stand abrité gratuit.

En fonction de vos moyens vous pouvez aussi bénéficier d’une offre personnalisée.